Thaïlande: Chiang Mai

Après quelques jours passés à Bangkok, nous voici dans le nord de la Thaïlande, à Chiang Mai.

 

Nous quittons par un vol intérieur en soirée Bangkok, direction Chiang Mai, 6ème ville de Thaïlande et peuplée de quelques 250000 habitants.

Une fois à l’aéroport, un taxi nous emmène au centre et nous découvrons la ville par la rue la plus touristique. En voulant éviter les bruits de l’animation du soir de cette rue très fréquentée, nous prenons une petite ruelle perpendiculaire et tombons sur un joli hôtel au tarif intéressant: moins de 40€ pour chambre au calme avec petits déjeuners inclus et piscine, le raming lodge hôtel.

Après installation, nous remontons la rue pour arriver au marché de nuit, multitude de stands avec multitude de choses, t-shirts contrefaits, vêtements divers, bibelots, street food, souvenirs…

Location de scooter et changement de programme

Le lendemain, nous louons un scooter, LE moyen de transport en Thaïlande. Sans permis, on peut conduire un 100cm3, machine assez puissante pour s’attaquer aux routes et autoroutes du pays !

Nous pensons nous rendre de Chiang Mai au Thaïland elephant conservation center mais après 15 minutes de route nous nous rendons compte que la circulation sur autoroute en Thaïlande, c’est du sport ! Il y a 70km à faire et après avoir vu les chiens errants, les voitures arrêtées sur la file de gauche (conduite à gauche) pour se rendre dans les magasins en bord de route, un accident avec 2 scooters et leur pilote respectif au sol, nous sommes vite refroidis et faisons demi tour.

Dix minutes plus tard, nous sommes un peu perdus et tombons par hasard sur un temple.

dsc_4370

Après cette visite, et après trouvé non loin du temple une petite pompe à essence, nous prenons la direction du Wat Phrathat Doi Suthep.

Le Wat Phrathat Doi Suthep

La route grimpe pendant plusieurs kilomètres, sinueuse à travers la forêt. Quelques points de vue sur Chiang Mai permettent de faire de petites pauses.

Autant nous ne recommandons pas de prendre le scooter pour s’aventurer sur les autoroutes, autant sur les autres routes, c’est vraiment le moyen de déplacement idéal.

dsc_4378

Arrivés en haut, de nombreux commerces et petits restos de rue attendent les touristes. Il reste quelques marches à gravir pour atteindre le temple.

_20161026_105550

dsc_4381

dsc_4383

dsc_4387

Énormément de dorures et de statues de bouddha dont une d’émeraude dans ce temple.

dsc_4392

dsc_4393

Dans la région de Chiang Mai les éléphants sont très présents et la légende de la construction du temple repose sur un éléphant blanc qui serait mort au sommet de Doi Suthep, événement interprété comme un signe et déclenchant la construction du temple.

dsc_4395

dsc_4398

dsc_4402

Des temples, encore des temples !

Nous redescendons sur Chiang Mai et enchaînons les visites de temples. Un des plus anciens est le Wat Pra Sing.

dsc_4407

dsc_4410

Nous continuons notre découverte du centre historique de Chiang Mai en visitant le Wat Phan Tao puis le Wat Lok Molee. dsc_4414

dsc_4419

Monk chat : discussion avec des moines bouddhistes

Nous terminons cette journée très spirituelle par un « monk chat »  organisé au Wat Suan Dok non sans avoir auparavant fait une petite pause piscine à l’hôtel.

Ces sessions de discussion entre touristes et moines permettent aux visiteurs de poser leur question sur la vie monastique et de mieux comprendre le bouddhisme. Un moment instructif surtout quand on enchaîne les visites de temple sans avoir de vraies connaissances sur le bouddhisme et aucune information fournie sur place.

Par contre, le moine avec qui s’est déroulé ce monk chat avait un accent assez difficile à appréhender ce qui nous a posé des problèmes de compréhension.

Le groupe était composé de 8 personnes aux nationalité très variées : une Polonaise, 2 Mexicaines, une Allemande, une Espagnole, une Hollandaise et nous deux. Chacun pouvait poser ces questions, le moine se prêtait très gentiment à ce petit jeu. Un Anglais, très bavard, participait aussi, mais je n’ai pas saisi à quel titre. Il nous a permis de faire le parallèle entre notre vision occidentale et la vie quotidienne des moines. Il nous a aussi aidé à comprendre que le bouddhisme est plus une philosophie qu’une religion. Evoquant des coups durs de la vie, il expliquait comment les bouddhistes feraient face par rapport à nous, occidentaux.

dsc_4422

dsc_4424

Thai Éléphant Conservation Center

Le lendemain, nous louons une voiture pour pouvoir nous rendre au Thai Éléphant Conservation Center.

Parenthèse sur les centres d’éléphants : Après beaucoup d’hésitations, nous avions choisi ce centre, remarqué pour les soins apportées aux animaux. En effet, il y a un genre d’hôpital qui recueille les éléphants malades et mourants. Toutefois, il est très difficile de pouvoir être sûr que le centre en question soigne et traite les éléphants pour le mieux. Ce centre a été créé par le roi et contrairement à beaucoup de « réserves » met l’accent sur le bien être des éléphants.

Nous avons participé à la balade à dos d’éléphants, et malheureusement, nous avons lu ensuite que ces « balades » étaient très éprouvantes pour les animaux. Nous vous conseillons donc, après ce témoignage et si vous voulez choisir un centre qui traite au mieux les éléphants, de vous renseigner auparavant sur les « activités » proposées. Je doute de toute façon, qu’aucun de ces centres ne soient vraiment la panacée. Les éléphants seraient évidemment mieux en liberté ! 

Après une heure de route, volant à droite conduite à gauche mais boîte automatique heureusement, nous arrivons au centre. Une petite navette nous mène au coeur du parc et nous assistons à un spectacle de dressage ; à la fin nous pouvons nourrir les éléphants. Puis c’est le moment de la promenade à dos d’éléphant dans la jungle.

dsc_4428

dsc_4435

dsc_4436

dsc_4447

dsc_4456

Lampang

Une fois sortis, nous nous dirigeons vers Lampang, petite ville de province sans prétention. Cela nous permet de découvrir davantage la vie quotidienne des thaïlandais. Au détour d’une rue piétonne, nous mangeons dans un petit « Street food » où l’addition se monte à… 80 baths soit 2€ pour 2!

dsc_4459

Nous reprenons la direction de Chiang Mai pour un dernier vol. Direction le sud, direction Krabi !

Thailande (1).png

Que faire à Chiang Mai ?

  • visiter les temples (le Doi Suthep en priorité)
  • visite un centre d’éléphant en étant très attentif aux conditions de vie des animaux (les avis TripAdvisor aident beaucoup)
  • participer à un monk chat
  • flâner sur le marché nocturne

Lisez la suite de notre aventure thaïlandaise à Krabi !

Ne me dites pas que vous avez raté le carnet de voyage sur Bangkok ?

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. cbl26 dit :

    C’est très sympa de pouvoir vous suivre au long de vos voyages et de partager vos expériences. Concernant la Thaïlande, pour notre part, nous y avons vécu 3 ans, sur l’île de Phuket (plus commode question aéroport et écoles internationales) mais nous avions beaucoup, beaucoup aimé le nord qui nous avait laissé une forte impression, une image plus authentique de la Thaïlande…

    1. Quelle chance ! Phuket c’est quand même pas mal, 3 ans dans ce fabuleux pays ça a dû être qqch… Il faudra que j’aille lire ça sur votre blog. Les écoles internationales, un rêve d’y travailler un jour 😎

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s