Les 10 choses qui nous ont surpris à NYC

Chaque voyage apporte son lot d’étonnements, de ravissements ou de déceptions. Voici les 10  choses qui nous ont surpris à New-York (sans ordre précis).

  1. Le métro

Pour qui est habitué au métro parisien, le métro new-yorkais va sembler bien complexe ! En effet, non seulement des trains sur le même quai ne sont pas sur la même ligne mais des trains de la même ligne ne s’arrêtent pas forcément à mêmes arrêts… En effet, certains sont express et ne s’arrêtent qu’aux stations principales de la ligne (représentées par des points blancs), les autres s’arrêtent à toutes les stations (points blancs et noirs). On a même vu des trains dont les 5 premiers wagons s’arrêtaient à telle station mais la fin du train allaient ailleurs ! Ajoutez à cela le fait que les directions ne sont pas toujours les terminus mais parfois « uptown » « downtown », il faut donc savoir si on va vers le nord ou vers le sud. Bref, un bon casse-tête mais on arrive à s’y faire.

Si vous voulez en savoir plus, voici un article très complet : https://www.partir-a-new-york.com/preparer-son-voyage-a-new-york/a-savoir-avant-de-partir/prendre-metro-a-new-york

2. L’absence quasi totale des 2 roues

Alors que nos grandes villes sont de plus en plus adaptées aux vélos et que le nombre de scooters et autres motos ne semblent pas baisser, à New-York, il n’en est rien. Il y a quelques stations de location de vélo « à la vélib' » mais on voit très rarement des vélos dans Manhattan. Il y a bien quelques motos. Mais je n’ai pas vu un seul scooter circuler ici. Etrange, non ? Pas vraiment, car en y réfléchissant bien, plusieurs raisons peuvent expliquer cette absence de 2 roues :

  • le climat : en effet, il fait très chaud l’été, ce qui rend tout trajet avec casque et tenue adaptée à la moto désagréable. L’hiver est très rigoureux avec de la neige plus fréquemment qu’en France en général, ce qui limite également la plage d’utilisation d’un 2 roues.
  • le stationnement : si tout est fait pour les voitures, rien n’est prévu pour le stationnement des 2 roues ; 2 solutions pour se garer : utiliser les places de parking de voitures (très chères), se garer sur les trottoirs comme à Paris, sauf qu’à NTC, ce n’est pas toléré et que les amendes sont salées !

 

3. La bienveillance des gens… à la limite de l’ingérence

Vous êtes dans une station de métro avec une poussette et il n’y a pas d’ascenseur ? Pas de panique, vous pouvez être sûrs, que même vous n’êtes pas une maman top-model, de nombreux bras vous proposeront de l’aide. Les New-Yorkais sont très bienveillants, semblent faire attention aux autres, en tout cas plus que je ne l’ai vu partout ailleurs.

Par contre, attendez-vous à avoir des remarques si les gens ont l’impression que vous mettez en danger votre enfant ! Notre petit dernier aime se mettre debout dans la poussette en s’accrochant à la capote, il tient parfaitement ainsi mais pour quelqu’un qui ne connaît pas le phénomène, ça peut paraître un peu kamikaze. A Paris ou dans n’importe quelle ville de France, personne n’y prête attention. Peut-être certains vont penser que c’est dangereux et qu’on est négligents mais c’est tout, ils vont juste le penser. Là-bas, on a eu le droit à plusieurs remarques. Et j’ai entendu aussi dans des parcs des remarques de parents qui faisaient des réprimandes à d’autres sur la conduite de leur marmaille…

4. De la streetfood peu variée à Manhattan

Nous sommes partis avec en tête l’idée d’essayer plein de foodtrucks… Sauf qu’une fois sur place, peut-être n’étions-nous pas au bon endroit, mais nous n’avons pratiquement vu que des petites carrioles très classiques (hotdog, hamburgers, buns…) ou de type Halal guys, où les mecs vendent toujours la même chose ou presque. Bref déçus par le manque de variété de la streetfood.

DSC_0580.JPG

Heureusement, nous avons pu aller à Smorgasburg à Prospect Park, Brooklyn, ça a largement compensé ! (lire l’article New-York en famille, jours 5 et 6)

 

5. La taille et le nombre des voitures

On est loin de ce qu’on peut voir à Londres ou dans d’autres grandes villes qui tentent de limiter le nombre de véhicules. A New-York, il y a des voitures partout, sans arrêt. Enormément de taxis notamment. Cela semble d’une banalité affligeante mais oui, les voitures aux USA sont énormes, même dans les grosses villes ! Les plus petites voitures que nous avons pu voir étaient une new mini et une golf. Contrairement à chez nous, les berlines ont toujours la cote, on voit par exemple beaucoup de Toyota Camry.

Photo toy_camry

Les pick-ups, pourtant plus adaptés à la campagne, sont présents en ville, comme le Chevrolet Silverado.
Photo silverado

Mais ce sont évidemment les énormes 4×4 qui attirent l’attention, comme par exemple le Chevrolet Suburban, très apprécié ici et qui est en fait le tout premier SUV qui a été créé. Il pèse 2.5t à vide et mesure 5.60m de long (contre 4,30m pour un scenic ou 4,60m pour un espace) ! On le voit souvent devant les hôtels car il possède 3 rangées de sièges, pratique pour emmener les touristes en ville ou à l’aéroport.

DSC_0686.JPG

6. Le soda… moins cher que de l’eau en bouteille !

Une des causes de la malbouffe made in USA, l’eau en bouteille coûte plus cher que le soda…

 

7. Le bruit permanent

Arriver à New-York, c’est être plongé dans un bruit permanent de circulation automobile, de sirènes de pompiers, d’ambulance…. Cependant, Central Park permet de se couper de ce bruit et il y a des quartiers où le calme règne… presque ! Notamment Brooklyn ou même de petits quartiers comme Greenwich Village. Nous avons logé à Jersey City, à 20minutes de Manhattan, et nous avons été étonné d’entendre là-bas aussi, beaucoup de bruits.

 

8. Les rues et le plan de la ville

Après plusieurs jours, nous sommes allés à Greenwich village et j’observai une rue lui trouvant quelque chose de spécial sans savoir vraiment quoi. Elle était en virage ! Eh oui, à New-York, toutes les rues sont à angle droit ! Le nom des rues est également déroutant, puisqu’il y a des nombres partout. Mais cela peut également être bien pratique pour se repérer !

 

9. L’impression de déjà vu 

C’est le 1er voyage où j’ai l’impression d’être déjà venu sans y avoir pourtant mis les pieds auparavant. On découvre à chaque croisement de rues, des endroits qu’on a déjà vus à la télé ou au ciné. Que ce soit Times Square, midtown, central park, tout semble presque familier ! C’est assez déconcertant !

 

10. La hauteur de buildings

La tour Eiffel dépasse allègrement tous les immeubles parisiens grâce à ses 320 mètres de haut. A New-York, ce ne serait qu’un grand building parmi d’autres ! A Manhattan, on passe beaucoup de temps la tête en l’air, à la recherche du sommet de ces immenses tours.  Une des choses qui nous a beaucoup marqué est la vue de la cathédrale Saint-Patrick. Nous sommes tellement habitués à ce que les cathédrales soient des monuments plus hauts que les constructions environnantes, à Manhattan, les cathédrales semblent minuscules à côté des buildings !

DSC_0332.JPG

 

11. L’absence de terrasses dans les rues

Nous y étions en avril, et il a fait plutôt doux ; et bien nous n’avons quasiment pas vu de terrasses en extérieur pour boire un coup à Manhattan, à part les rooftops.

Et vous, qu’est-ce qui vous a surpris à NYC ?

nysurpris.png

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Chrissand dit :

    En lisant votre article, j’ai pas arreté de me dire « C’est trop vrai! ». Mais ce qui m’a le plus marqué c’est l’impression de déjà vu!

  2. Ingrid dit :

    Nous avons eu la chance d’y passer une escale de 6h, j’ai adoré le peu que j’y ai vu,
    cette démesure et cette insouciance m’ont beaucoup plu !

  3. He mais c’est génial cet article, j’ai quasiment le même que toi !!! c’est trop drôle ! En plus on a plusieurs points en commun, mais nos impressions ne sont pas du tout les même lool!
    J’ai trouvé le métro hyper facile à appréhender là-bas ! et pour les deux roues, j’ai vu des tonnes de vélos, des vrais malades mentaux soit dit en passant ! (j’y étais en octobre 2016)
    Voici mon article : 10 Choses qui m’ont marquée à New York

    1. Des tonnes de vélos ? T’as confondu avec Amsterdam je pense ! Le métro est hyper compliqué, après je suis très habitué au métro parisien, c’est peut-être pour ça… Je vais lire tout cela de ce pas ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s