Instagram : de 0 à 1500 followers ; ressenti, interrogations, trucs et astuces

A la suite de l’ouverture du compte Twitter, un peu poussé par le fait que tous les blogueurs (ou presque) aient un compte Instagram, je me suis décidé à en ouvrir un. Six mois d’étonnement, d’agacement et parfois de ravissement !

NOTE : ceci est une ancienne version de notre blog, vous pouvez retrouver cet article sur notre nouveau blog ici ! 

Instagram ne m’était pas totalement inconnu. En effet, autour de 2012, j’avais découvert cette petite application quand elle n’appartenait pas encore au géant Facebook. A cette époque, Instagram permettait des choses qu’on ne pouvait quasiment pas faire ailleurs. Les photos étaient recadrées en carré, on pouvait facilement appliquer des filtres très sympas, chose encore rare sur la plupart des sites et des smartphones. Cela donnait vraiment un rendu unique aux photos, en tout cas pour ceux qui n’avaient pas de logiciel coûteux genre Photoshop…

Aujourd’hui, les retouches sont faisables sur des clouds spécialisés dans l’hébergement de photos et la plupart des smartphones, du coup, l’intérêt d’Instagram est ailleurs. Il s’agit de participer au 2ème plus grand réseau social. 700 millions d’abonnés qui n’attendent qu’une chose (ou plutôt deux), avoir toujours plus de likes et toujours plus de followers ! Et ainsi, indirectement, espérer un peu de clics sur le lien du blog… Voilà, pour la plupart des blogueurs, le nerf de la guerre.

Pour d’autres, il ne s’agit pas que de ça. Les « influenceurs » aiment pouvoir spécifier dans leur bio qu’ils ont XXXX followers sur Instagram. Certains peuvent même être rémunérés  plus de 1000€ pour une publication. Instagram, ça fait partie de la vitrine des « gros » blogs, tout comme le nombre d’abonnés Facebook ou Twitter. Pas forcément un réseau social qui « envoie » beaucoup de clics. Mais montrer qu’ils existent sur les réseaux sociaux, que leur compte a du « poids ».

Loin de vouloir passer pour un influenceur et de toutes façons, loin de toute ambition financière dans le domaine des réseaux sociaux ou du blogging, je voulais simplement découvrir ce réseau social et poster nos photos. Et si cela permettait quelques clics de plus vers le blog tant mieux !

Dans le grand bain

Le compte une fois créé, il s’agit de faire sa 1ère publication. C’est très intuitif, les filtres et autres réglages sont performants, on peut transformer rapidement n’importe quelle photo en…. n’importe quoi !  Plus sérieusement, une photo un peu fade peut devenir un peu plus regardable, une belle photo peut devenir magnifique tout comme, à force de régler dans les extrêmes, devenir horrible. Tout est question de contrôle et quand on fréquente trop Instagram, on peut vite devenir un peu excessif dans les couleurs…

Une fois les réglages et filtre appliqués, une petite description, un poignée d’hashtag, la localisation et c’est publié !

Une poignée de likes arrivent assez rapidement…et le flux se tarit tout aussi rapidement. Quelques demandes d’ajout, au début ça surprend, c’est beaucoup plus rapide que sur Twitter ou Facebook. Ici, plus de 1000 followers c’est très courant !

Bon, maintenant, il s’agit de trouver des comptes intéressants à suivre. Enfin, intéressants pour moi, évidemment. En cliquant sur la petite loupe, il est proposé à l’utilisateur des photos « populaires ». Au début, il s’agit beaucoup de jeunes filles russes en maillot de bain, des mecs bodybuildés qui se prennent en photo devant leur miroir en pleine admiration d’eux-mêmes, d’autres jeunes filles qui se prennent en selfie devant leur glace, bref tout l’égocentrisme possible en quelques clichés…clichés ! Heureusement, en utilisant quelques hashtags, je tombe enfin sur des comptes « voyage » et là, c’est l’orgie des photos magnifiques ! J’avais ouvert la caverne d’Ali Baba.

 

Une véritable lune de miel !

La possibilité de faire des recherches par hashtag mais aussi par localisation permet de trouver de nombreux comptes intéressants. Ces premiers jours d’euphorie m’ont permis de découvrir de nouveaux blogs, mais également de nouvelles destinations, de nouveaux « spots », des plages de rêves, des temples magnifiques, des hébergements incroyables, des vues insensées, des paysages à couper le souffle ! Pour quelqu’un comme moi, qui pratique modestement la photo et pense voyage 7j/7, Instagram est rapidement devenu une mine d’or.

De plus, en m’abonnant et en likant beaucoup, j’ai vu les statistiques de mon compte grimper régulièrement, ce qui n’était pas désagréable.

Instagram et moi, ça a été une lune de miel de quelques semaines… avant l’arrivée des premières tensions.

 

Petits agacements

Cela a commencé doucement. D’abord, dans l’outil de recherche, toujours et encore ces vidéos stupides sans rapport avec mes centres d’intérêt. Et puis, toujours des photos énormément likées en tête de liste ; difficile de vraiment découvrir de « petits » comptes intéressants. Tout est fait pour favoriser les « gros » comptes avec des photos likées des milliers de fois. Et enfin, je comprends rapidement que sur Instagram l’esprit premier du web – à savoir le partage de connaissances, l’entraide…- n’existe pas ou peu. Ici, c’est donnant-donnant. Tu « likes » mes photos ? Je fais pareil pour que tu likes ma prochaine. Sinon, que dalle…

Et puis, on tombe rapidement et régulièrement sur des publications énervantes. Au début, on pense à un effet de style, on ne focalise pas dessus et puis finalement, on ne voit plus que ça.

Ces fameuses photos totalement mises en scène qui ont le don de m’agacer :

  • la tente plantée au bord d’une falaise, genre l’endroit idéal pour faire du camping
  • la blogueuse, photographiée de dos, les bras en l’air, devant un panorama
  • une autre, en position de pseudo méditation, posée au milieu d’une dune
  • les verre de vin sur une table décorée devant un coucher de soleil un peu flou
  • Madame, cheveux au vent, l’air épanoui et aussi un peu niais, tirant Monsieur par la main vers un site archi-connu
  • Les photos de plage où le point central est une paire de fesses rebondies dans un string riquiqui
  • Les photos dont les descriptions sont des citations ou autre trait pseudo philosophique bidon. Genre « vivez votre vie », « les meilleurs moments sont ceux à venir »
  • Les selfies avec les ridicules oreilles de chien
  • ….

J’ai aussi été rapidement confronté à la plaie de ce réseau social, la lèpre d’Instagram : le fameux follow/unfollow.  Il s’agit de personnes qui suivent des comptes à la pelle en attendant qu’à leur tour, ils s’abonnent également. Un fois le « follow » obtenu, ils « unfollow », c’est à dire qu’ils se désabonnent des comptes de leurs proies. Tout ça pour quoi ? Pour avoir un important ratio abonnés/abonnements. Il paraît que cela joue dans le référencement et la popularité des comptes. Du coup, les galères ont commencé.

 

Les galères ont commencé

A partir de là, quand on veut continuer à voir son compte « grossir », qu’on veut lutter contre les spécialistes du « follow/unfollow », qu’on aimerait découvrir de nouveaux petits comptes sympas alors que l’algorithme d’Instagram propose systématiquement des « gros » comptes, le plaisir s’estompe petit à petit.

Après avoir choisi un grand nombre de comptes « voyage » qui me plaisent, j’ai donc arrêté d’en chercher d’autres. Le flux de photos est déjà très important, inutile d’en rajouter. Du côté du traitement des méchants spécialistes « follow/unfollow », j’ai installé une application bien pratique : « Non-abonnés instagram » sur le playstore. Cette application permet de repérer les non-abonnés récents et de leur faire subir le même sort. Maigre consolation mais si tout le monde faisait ça, peut-être que cette pratique stupide cesserait ? Et rendrait du coup l’utilisation de cette application inutile. On peut rêver.

Et puis, faire abstraction de toutes les photos énervantes… Les gens, pourquoi vous mettez votre tronche partout ? On veut voir de beaux paysages (enfin moi surtout), pas que votre tête, votre décolleté, vos muscles ou vos fesses !

1500 followers ! 

Le nombre d’abonnés a connu quelques tassements, puis a grimpé petit à petit pour atteindre 1500. Depuis quelques semaines, il fluctue autour de cette valeur. Je continue à liker les jolies photos qui passent, les miennes reçoivent entre 200 et 350 likes, je suppose que niveau chiffres, cela va continuer à augmenter tranquillement sans pour autant atteindre des sommets. Au final, en 6 mois, 80 clics provenant d’Instagram sont parvenus sur notre blog. L’objectif de faire progresser le nombre de visites sur celui-ci est finalement atteint, mais très, très petitement.

La question pour moi est maintenant de savoir si je persiste ou pas. Si le plaisir et les quelques clics que j’obtiens me donne envie de rester sur Instagram. Est-ce que le flux de photos proposé m’apporte suffisamment de satisfaction pour contre-balancer les frustrations engendrées par les problèmes évoqués ci-dessous ?

Je poste une photo tous les 3 jours environ, le temps d’atteindre 200 likes environ. J’aime retoucher les photos, farfouiller dans les voyages passés, me rappeler les anecdotes qu’elles évoquent. Parfois, sur certaines publications des comptes que je suis, il y a des commentaires intéressants, des astuces, des partages d’expériences. C’est plutôt rare mais cela existe. Et c’est ce genre d’usage qui personnellement me tiendrait à coeur. Probablement faudrait-il se détacher des chiffres. Ne rester abonné qu’à des comptes coups de coeur pour ne pas avoir un flux trop important. Echanger et partager avec leurs auteurs. Voire même rendre son propre compte privé. Et trier sur le volet les abonnés. Mais, le réseau étant entièrement fondé sur le likage et le followage mutuels (waouh, ces termes vont probablement rentrer dans la prochaine édition du Larousse!), peut-on envisager l’utilisation d’Instagram ainsi ? Ne va-t-on pas à l’encontre de son principe fondateur ? Et pourquoi pas ? Instagram n’est qu’un outil comme un autre, à nous et surtout à moi de l’utiliser comme bon (nous) me semble !

 

Quelques astuces pour avoir plus de likes et de followers sur Instagram

De mon expérience sur les réseaux sociaux et sur Instagram, voilà quelques éléments éprouvés pour vous aider à obtenir plus de likes et plus de followers :

  • liker, liker, liker encore ; en effet, les réseaux sociaux fonctionnement comme des machines à récompenses dans le but de nous rendre « accro » (voir cet article pour tout comprendre de leur fonctionnement). Plus vous allez liker, follower et commenter, plus vous en recevrez en retour.
  • follower, follower, follower , pour les mêmes raisons que ci-dessus !
  • poster régulièrement mais pas trop souvent (tous les 2/3 jours me semble un bon compromis)
  • liker les photos de ceux et celles qui ont liké les vôtres ; en effet, leur attention se portera davantage sur votre compte et vous recevrez peut-être une série de likes
  • localiser vos photos ; certains font des recherches sur les noms de pays, villes ou quartiers
  • identifier les comptes de personnes qui ont un intérêt spécifique en rapport avec votre photo (les Offices de Tourisme par exemple)
  • choisir correctement les hashtags accompagnant les publications. Pour ma part, je suis peu performant dans ce domaine, j’en utilise que 5 ou 6, dont le nom du pays ou de la ville. 15 serait un bon nombre, paraît-il.
  • répondre aux commentaires, commenter les publications des autres
  • soigner sa description ; je ne le fais pas trop non plus, mais j’ai constaté que certains instagrameurs étaient assez bavards sur leurs publications, et cela semble avoir un impact sur le nombre d’interactions.
  • faire des recherches sur le hashtag qui résume le mieux votre publication ; si vous publiez une photo de ski, faites une recherche #ski et likez, commentez les photos de #ski des autres. Inévitablement, vous aurez des likes en retour
  • utiliser une application pour repérer les spécialistes du follow/unfollow !

 

Si vous souhaitez découvrir mes photos, voici le lien vers ma page Instagram : https://www.instagram.com/ptitefamillebaroudeuse/?hl=fr

 

Et vous, quel est votre rapport à ce réseau social ? Vous donne-t-il satisfaction ? Quel en est votre usage ? 

 

LaPtiteFamilleBaroudeuse

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

17 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. « Les photos de plage où le point central est une paire de fesses rebondies dans un string riquiqui » aha je me suis prise un fou rire car moi aussi ces filles me rendent dingues ! Sans parler des selfies avec des oreilles de chiens !

    Je suis 100% d’accord avec toi. Moi aussi ces « follow/unfollow » me rendent dingues. Perso je ne m’abonne pas parce que quelqu’un s’est abonné mais parce que j’aime ses photos, ou leur histoire… Perso je l’ai repère de loin, ces comptes avec 30 000 abonnés et seulement 500 abonnements, mais qui s’abonnent à mes petites photos de débutante… la loi de la jungle !!

    Très bon article qui dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas ! À bientôt petite famille baroudeuse 🙋🏻‍♀️

    1. (Au vue des fautes de mon précédent commentaire, prochain article : ces traductions automatiques d’iPhone ou comment faire toujours plus de fautes)

    2. Merci frenchvadrouilleuse ! Liguons-nous contre les comptes qui pratiquent le follow/unfollow ! 😉

  2. Marion dit :

    Merci pour ce retour très intéressant d’Instagram. Je suis une énorme consommatrice de ce réseau…. A mon grand désespoir parfois.
    J’aime beaucoup parce que cela permet de voir de belles choses, de « rencontrer » des gens intéressants avec de belles histoires, ou tout simplement gentils. Je voyage virtuellement à défaut de le faire et ça c’est cool. Je suis les comptes dans lesquels je me reconnais ou qui me donnent envie.
    Mais par contre je suis de plus en plus lassée par un certain nombre de choses :
    – le follow/unfollow. Cette pratique devrait être interdite. J’ai vu des c**** me suivre puis cesser de me suivre plusieurs fois. Dommage pour ces nazes mon cerveau retient leurs noms 😀 et là je bloque. Le pire c’est que c’est des gens avec des gros comptes qui font ça.
    – les photos « parfaites » : quand tu es en voyage, n’oublie pas de poser de telle manière, avec telle lumière et tel décor. Ne montre pas trop ta tête, porte un chapeau que tu tiendras de telle façon et fais genre de ne pas savoir que tu es prise en photo. Et on veut faire passer ça pour des photos naturelles non retouchées.
    – les retouches justement : qui veut nous faire croire qu’on vit dans un monde filtré ? Les filtres c’est bien mais avec modération. Pour moi la nature est trop belle pour être systématiquement retouchée ^^
    Voilà je m’arrête là, merci pour ta sincérité 😉
    Bonne soirée 😀
    (désolée pour le pavé :/)

    1. Merci pour ton retour, on arrive à peu près au même point ! Tu peux laisser ton IG aussi, j’essaierai de ne pas faire du follow unfollow avec toi ! 😉

      1. Marion dit :

        Ahah ça marche 😉
        marion__da
        A bientôt sur IG 😀

  3. Matatoune dit :

    Merci pour cet article qui m’ouvre la voix d’Instagram. Mon compte est crée mais je ne l’utilise encore trop peu. Trop jeune dans le milieu des blogueurs …Je découvre et votre article me sera très utile.

    1. De rien, voilà l’esprit d’internet : partager ses expériences afin que les écueils et les points d’intérêt que l’on décèle dans ses usages servent aux autres. N’hésitez pas laisser le nom de votre compte IG.

  4. Moi aussi je me supporte plus les photos des blogueuses de dos avec la main derrière tenant celle du photographe ! Comment on peut encore faire ce genre de photos ! Ha ha.

    Moi, je me suis rendue compte que je me suis abonnée à trop de comptes j’ai un flux de photos très important. Mais je ne sais pas comment faire pour identifier les comptes qui ne m’intéressent pas vraiment puisqu’ils n’apparaissent plus… et puis comme toi je ne sais pas comment me servir de « search » il y a vraiment rien d’intéressant. Bref je partage vos frustrations comme vous pouvez le remarquer.

  5. Les carnets de voyages d'Ingrid dit :

    Bonjour Ptite famille baroudeuse ! 🙂

    Ton article est très intéressant, je « débute » depuis quelques mois avec mon compte « voyages » et suis le même processus que toi 🙂
    C’est amusant, je me retrouve dans les 1eres sensations « trop cool », « j’ai des likes », puis désabusée en comprenant le jeu des « follow/unfollow ».

    Alors je fais mon tri à la mano, ça me prend du temps (je check si mon compte est encore présents dans ma liste d’abonnements), mais ça dépollue mon nombre d’unfollow.
    Pour augmenter mon nombre de follower, j’ai remarqué que les commentaires fonctionnaient moins que de suivre simplement les grands comptes. Mais cela ne va pas dans le bon sens : moins de communication et moins de mise en avant des petits comptes !

    J’imagine continuer pour avoir de la visibilité pour mon blog et le plaisir de voir de belles images mais sans jeu de mot, il faut filtrer !! 🙂

    A très bientôt !

  6. C’est très intéressant comme article, surtout avec la même vision des choses que nous ! Puis étant nouveau dans la blogosphère et sur Instagram, tes conseils vont nous être très utile 🙂

    1. Tant mieux, c’est fait pour cela !
      Bonne continuation !
      Ps: vous pouvez laisser le nom de votre compte ici même,n’hésitez pas.

      1. Bon courage à vous aussi ! C’est @leschtistrotteurs sur Instagram 🙂

  7. On vous suit déjà ! Bonne continuation !

  8. Ha ha je plaide coupable pour le 2e type de photo, je dois en avoir une comme sa je crois ! Pour ma part Instagram, bof, jamais accroché à ce réseau alors que j’y suis depuis plus de 2 ou 3 ans … (j’ai 100 followers wouha !) C’est vrai que j’aime bien les jolies photos, mais sans texte explicatif comme les blogs sa n’a aucun intérêt … C’est aussi comme toi le manque de découverte que je déplore, la dessus Twitter est bien meilleur ! Je trouve également vraiment galère d’y poster ces photos : je prends les miennes avec mon reflex, et cela m’oblige a passer par d’autres sites pour poster sur Insta, c’est n’importe quoi ! (mon smartphone est nul en photo…) voila voila…. @lagaleriemilla

    1. Je n’ai pas ce souci, je ne prends des photos qu’avec mon smartphone… 😮

  9. Félicitation 1500 followers en 6 mois c’est formidable. Moi j’ai un eu délaissé Insta c’est dernier temps car je trouve que maintenant ça demande un investissement permanent dès que tu lâches un peu le nombre de followers baisse. Et puis tous ces comptes de big blogueurs qui reviennent en permanence sans parler des pub….bref je suis sur Insta depuis très longtemps avant même d’avoir le blog et je trouve que ce réseau a beaucoup perdu de son authenticité première comme Facebook d’ailleurs vu qu’aujourd’hui c’est la même maison cela ne présage rien de bon Facebook perds de plus en plus d’abonnés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s